Que savoir sur les protéines animales et les protéines végétales ?

recette sport

Une étude a recueilli des données montrant les avantages de l’échange de protéines animales par des protéines végétales dans les aliments. L’espérance de vie serait considérablement augmentée avec un régime alimentaire à base de plantes.

protéines kaiena

La protéine animale qui est ici considérée est la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers (lait et fromage). Les légumes qui ont été inclus dans l’enquête sont les céréales, les haricots, les noix, les légumineuses et le pain de soja.

Viandes VS Légumes

Kaiena Protéine

Les chercheurs ont conclu qu’une augmentation de 3% de la consommation de calories provenant de plantes réduit de 10% le risque de décès de toute cause. En ce qui concerne les décès dus à des causes cardiaques, le risque a diminué de 12%.
En augmentant la consommation de calories provenant de protéines animales à 10%, cela peut conduire à 2% de risque supplémentaires de décès (toutes causes confondues) et 8% pour les maladies cardiaques.

L’étude a été focalisée pas seulement sur la quantité de protéines consommées, mais la source à partir de laquelle ces protéines sont éliminées.
Le poisson et le poulet sont les meilleures sources de protéines animales. Dans le cas où vous consommez uniquement des protéines d’origine végétale cela n’est pas non plus la meilleure des solutions.
Les bien faits mis en évidence par l’étude ne signifie pas que toutes les protéines animales devrait être abandonnée. Les huiles que nous pouvons retrouver dans les poissons sont de grands alliés pour notre santé en petites portions.

Les viandes rouges et les viandes transformées doivent être consommées en petites quantités. Une nouvelle étude, assez vaste, a également montré que le risque accru de mourir, lié aux protéines animales était pour les personnes obèses, les fumeurs, les consommateurs d’alcool et les personnes qui se dépensent peu.

Remplacer la viande rouge transformée par des protéines végétales permet de diminuer le risque de 34% de décès (toutes causes confondues), tous les 3% de calories consommées.
Kaiena Protéine légume
Recommandations:
L’étude recommande aux politiques de santé publique de diffuser des lignes directrices sur la consommation de protéines végétales et une diminution de la consommation de viandes rouges et viandes transformées.

Les chercheurs ont analysé les données de deux études américaines axées sur l’alimentation et la santé. Les deux études ont recrutés un total de 131,342 participants ayant 49 ans en moyenne, dont les progrès ont été suivis pendant 32 ans. Chacun d’eux a rempli un questionnaire détaillé sur leur régime.
Au cours de la période, plus de 36.000 décès ont été enregistrés. Près de 9.000 d’entre eux étaient dus à des maladies cardiovasculaires, 13 000 du au cancer et 14 000 pour d’autres causes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *