Kaiena et les Bracelets Brésiliens

Kaiena et les Bracelets Brésiliens.

Kaiena souhaite vous faire vivre un belle expérience.

Vous êtes désormais nombreuses à avoir adopté la qualité et l’originalité de la marque Kaiena. C’est bien plus qu’une tenue sportive qui nous réunis. Ce sont des échanges sincères en vous offrant le meilleur des tissus pour que vos achats soient des investissements sur du très long terme et qu’ils vous apportent 100% de satisfaction. Grâce à votre soutient, à vos commentaires, à vos éloges, et à vos accompagnements, la marque évolue et grandit sans cesse.

C’est pour toutes ces raisons que nous avons décidé de vous offrir à chacun de vos achats Kaiena, un bracelet brésilien.

Comme vous le savez déjà, toute notre fabrication se fait dans l’une des meilleures usines du Brésil. C’est alors pour nous l’occasion de vous transmettre un souvenir, et un porte bonheur qui fait partie des racines de Kaiena.

Chaque mois nous attribuerons une couleur. Par exemple, le mois de Mai sera la couleur orange. Dans votre colis nous y glisserons un bracelet brésilien orange en cadeau. Vous n’aurez plus qu’à l’accrocher à votre poignet. Le rituel est d’attacher le bracelet de trois nœuds, et de faire un vœu pour chacun d’entre eux. Lorsque le bracelet se rompra naturellement, les vœux se réaliseront. Kaiena vous souhaite d’être heureux et en bonne santé.

Chaque mois, une nouvelle couleur. Qui rassemblera le plus de couleurs? Nous serons ravis de recevoir vos photos avec ces bracelets au poignet.

Mais que sont ces petits bracelets ?

Les bracelets brésiliens « Senhor do Bonfim da Bahia » sont des rubans pour le poignet connus sous le nom de Fita Senhor do Bonfim et sont une véritable institution dans l’état de Bahia (Brésil).

Senhor do Bonfim signifie le « Seigneur des belles fins », et pour les bahianais il n’est autre que Jésus.

Selon la légende, ces bracelets ont avant tout une origine religieuse depuis le XIXème siècle.

C’est à Salvador, au Brésil que sont distribués les célèbres rubans de Bonfim, à l’église Nosso Senhor do Bonfim. Réputée pour ses miracles curatifs, les pratiquants déposaient une offrande à cette église en guise de reconnaissance de leur guérison. En retour, ils obtenaient des fitas, ces fameuses petites bandes de tissus en soie d’une longueur de 47 centimètres, la longueur du bras droit du Christ de cette église.

Depuis la tradition a quelque peu évolué : dans les années 60, la population hippie découvre le Nordeste du Brésil et se met à nouer les fitas autour du poignet – gauche de préférence – ou de la cheville. L’objet se transforme davantage en accessoire de mode, mais une forme de spiritualité y reste liée.

Quel est le rituel de ces bracelets?

Le rituel est d’attacher la fita de trois nœuds, et de faire un vœu pour chacun d’entre eux. Lorsque le bracelet se rompra naturellement, les vœux se réaliseront.

Les couleurs ont-elles une signification?

A chaque couleur est associée une signification, ainsi que l’une des divinités du candomblé (les orixas), la religion afro-brésilienne fondée par les esclaves :

Bleu – Amour – Iémanja, déesse de la mer

Rose – Amitié – Oba, le dieu des vents

Jaune – Succès – Oxum, déesse de la beauté

Vert – Santé – Oxóssi, dieu des animaux et de la nourriture

Orange – Bonheur – Inhasa, déesse du vent et du feu

Violet – Spiritualité, l’âme – Nana Buruku, la femme d’Oxala

Rouge – Passion – Exu, le dieu de chemins

Blanc – Paix intérieure – Oxala, dieu le plus ancien qui a donné la vie aux hommes

Noir – Dignité – Exu, le dieu de chemins

Multicolor – Ibeji (ou Erês), divinités jumelles de la dualité et de la naissance.

 

A bientôt pour une nouvelle expérience chez www.kaiena.fr

Un commentaire sur “Kaiena et les Bracelets Brésiliens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *